CDOS de Loir-et-Cher 

Maison du sport

1 Avenue de Châteaudun

41000 Blois

2020 CDOS 41  |  

Ils nous soutiennent : 

© 2020 CDOS 41  |  

1 2 3

COVID-19 : les nouvelles mesures sanitaires

29/11/2021

COVID-19 : les nouvelles mesures sanitaires

La mise en place du pass sanitaire pour accéder à un équipement sportif (couvert ou de plein air) ou participer à une compétition dans l'espace public, permet de préserver l'activité des pratiquants comme celle des salles, clubs et gestionnaires d'équipements.

En complément, et afin de protéger chacun efficacement contre le virus, le respect des mesures barrière est rappelé avec force et le port du masque redevient obligatoire pour tous dans un équipement sportif dès le 26 novembre 2021, excepté au moment de la pratique sportive et de son encadrement effectif.

A noter : A compterdu 29 novembre, la durée de validité des tests PCR et antigéniques sera réduite à 24 h pour le pass sanitaire.

 

 

En savoir plus : https://www.sports.gouv.fr/pratiques-sportives/covid19/Decisions-sanitaires-applicables-au-sport-a-partir-du-26-novembre-2021/

 

Téléchargez le communiqué de presse : cliquez ici 

 

Téléchargez le tableau des mesures : cliquez ici 

 

Semaine Olympique et Paralympique 2022

04/11/2021

Semaine Olympique et Paralympique 2022

Professionnels des établissements et services médico-sociaux (ESMS) et des instituts Médico-Educatifs (IME); écoliers, collégiens, lycéens ou étudiants; parents d'élève(s); éducateurs et/ou membres du mouvement sportif; acteur des collectivités territoriales; sportifs de haut niveau vous pouvez tous initier des projets lors de cette semaine Olympique et Paralympique ayant pour thématique : Le sport pour l'environnement et le climat. 

 

 

Différents outils sont à votre disposition pour découvrir ce qu'est la SOP ou encore la procédure pour inscrire un projet à cette SOP.

 

- Une vidéo intitulée "c'est quoi la SOP ?" mise en place par Paris 2024 

 

 

 

- Le guide de la SOP que vous trouverez en cliquant ici 

Le CIO montre la voie en matière de changement climatique

04/11/2021

Le CIO montre la voie en matière de changement climatique

L'annonce a été faite par le président du CIO, Thomas Bach, lors de l'assemblée générale de l'Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO), laquelle s'est déroulée les 24 et 25 octobre 2021 en Grèce. Elle intervient avant le sommet des Nations Unies sur le climat (COP26) qui se tiendra à partir de lundi prochain à Glasgow, en Grande Bretagne. 

 

Avec cette décision, le CIO relève son ambition par rapport à un engagement précédent qui fixait une réduction de 45% sur la même période, conformément à l'Accord de Paris sur le changement climatique. 

 

Ainsi que l'a confié le président du CIO, Thomas Bach : "La crise climatique est certainement le plus grand défi auquel l'humanité est confrontée. Elle est présente dans tous les domaines de notre vie, y compris le sport bien sûr, qui est un élément important de la société. En réduisant davantage nos émissions de carbone, nous renforçons notre rôle dans la réalisation de l'Accord de Paris, nous suivons les dernières données scientifiques en date relatives au changement climatique et nous contribuons mieux aux efforts mondiaux. Nous invitions instamment toutes les autres organisations sportives à suivre cet exemple". 

 

Afin de parvenir à une réduction de 50 % de ses émissions d'ici 2030, le CIO s'est fixé un objectif intermédiaire : une diminution de 30 % d'ici 2024. Son plan d'action pour tenir cet engagement va maintenant être actualisé avec des efforts accrus pour réduire les émissions dans les domaines des déplacements, de l'utilisation de l'énergie et des achats. 

 

 

 

 

S'aligner sur les dernières avancées scientifiques en date
L'annonce du CIO fait suite à la publication du sixième rapport d'évaluation du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), principal organisme international chargé d'évaluer le changement climatique. Publié en août 2021, le rapport constate que le changement climatique d'origine humaine s'accélère à un rythme sans précédent.

 

Le sport est de plus en plus touché, tant en hiver qu'en été. La neige et les températures incertaines ont un impact sur la pratique des sports d'hiver, tandis que la chaleur croissante de l'été menace la santé des athlètes, des organisateurs d'événements et des supporteurs.

 

En 2018, en collaboration avec ONU Changements climatiques, le CIO a contribué à l'élaboration de l'accord-cadre des Nations Unies "Le sport au service de l'action climatique" – qui vise à encourager l'action en faveur du climat au sein de la communauté sportive mondiale – et a joué un rôle de premier plan dans sa mise en œuvre. Plus de 270 organisations sportives du monde entier y ont adhéré jusqu'à présent, y compris le CIO.

 

Sur la base des dernières données en date figurant dans le rapport du GIEC, tous les signataires de l'accord-cadre devront réduire leurs émissions de 50 % d'ici 2030, et ce afin de contribuer à limiter la hausse de la température mondiale à 1,5˚C.

 

 

Un engagement en faveur du climat
Déjà neutre en carbone, le CIO a pour ambition d'afficher un bilan carbone négatif d'ici 2024.

 

Pour y parvenir, l'institution olympique entend :

 

• réduire ses émissions directes et indirectes de 50 % d'ici 2030, dans les trois champs d'application définis par le Protocole sur les émissions de gaz à effet de serre, conformément à l'Accord de Paris ;

 

• compenser plus de 100 % de ses émissions résiduelles, principalement par le biais du projet de forêt olympique ; et

 

• utiliser son influence pour encourager le Mouvement olympique dans son ensemble, ainsi que ses fournisseurs et d'autres parties prenantes, à prendre des mesures contre le changement climatique et à rendre le monde du sport plus durable.

 

 

Des Jeux Olympiques à contribution positive pour le climat
En mars 2020, le CIO a décidé que toutes les éditions des Jeux devraient être à contribution positive pour le climat.

À partir de 2030, chaque comité d'organisation des Jeux Olympiques (COJO) sera tenu par contrat de :

 

• limiter autant que possible et compenser ses émissions de carbone directes et indirectes ; et

 

• mettre en place des solutions durables avec zéro émission de carbone pour les Jeux Olympiques et au-delà.

Pour toutes les prochaines éditions des Jeux, la neutralité carbone a été promise. Paris 2024 a pour objectif de devenir la première édition à contribution positive pour le climat, soit avant même l'échéance de 2030.

 

• Tous les sites de compétition des Jeux de Beijing 2022 entendent utiliser 100 % d'énergie renouvelable pour leur alimentation. Des systèmes de réfrigération naturels et à faibles émissions de CO2 seront utilisés sur la plupart des sites de Beijing 2022 accueillant des sports de glace – une première en Chine et aux Jeux Olympiques d'hiver pour ce type de technologie à faible impact sur le climat.

 

• Avec 95 % de sites existants ou temporaires, parmi d'autres mesures visant à éviter et à réduire les émissions de carbone, l'empreinte carbone de Paris 2024 devrait être deux fois moins importante que celle des précédents Jeux Olympiques d'été. Paris 2024 compensera également plus de 100 % de ses émissions résiduelles et utilisera son influence pour développer des projets de compensation carbone à long terme, devenant ainsi la première édition des Jeux Olympiques et Paralympiques du monde à apporter une contribution positive au climat.

 

• LA28 a pour sa part adopté une approche radicale axée sur la réutilisation ; en d'autres termes, le comité d'organisation aura recours au fleuron des installations sportives de Los Angeles et il ne construira aucun nouveau site permanent. Désireux d'établir une nouvelle norme pour les événements de grande ampleur diffusés en direct, LA28 s'est engagé à intégrer dans tous ses plans des mesures efficaces en termes de durabilité.

 

 

 

 

Source : https://olympics.com

Retour sur la finale de la 1ère édition des Jeux des Jeunes

03/11/2021

Retour sur la finale de la 1ère édition des Jeux des Jeunes

Tous les adolescents ont reçu une médaille de participation. Celles-ci ont été remises par 9 athlètes olympiques et paralympiques :

> Ysaora Thibus, escrime
> Hélène Lefebvre, aviron
> Valentin Belaud, pentathlon moderne
> Mathilde Lamolle, tir au pistolet
> Axel Augis, gymnastique artistique
> Mbar Ndiaye, taekwondo
> Laetitia Payet, judo
> David Smetanine, para-natation
> Djabir Saïd-Guerni, athlétisme

 

 

Brigitte Henriques, Présidente du Comité national olympique et sportif français :
"Les Jeux des Jeunes ne sont pas une compétition de plus mais un programme de sensibilisation à la pratique du Sport et de l’activité physique, destinée aux collégiens de 5ème et 4ème. Cette première édition lancée par le CNOSF avec l’UNSS et l’UGSEL avait pour vocation de faire prendre conscience aux élèves de l’importance d’entretenir leur forme physique, à tout âge de la vie, et du lien social qu’offre la pratique du sport dans l’univers scolaire comme en club. Les Jeux des Jeunes s’inscrivent pleinement dans la contribution du Mouvement Sportif à l’Héritage des Jeux Olympiques de Paris 2024 et soutiennent notre objectif : mettre davantage d’activité physique et sportive dans la vie des Français afin de faire progresser la France sur la voie d’une nation sportive !"

 

 

Nathalie Costantini, Directrice nationale de l’Union nationale du sport scolaire :
"Pratiquer une activité sportive pour être en bonne santé, et prolonger cette pratique au-delà de l’association sportive scolaire en adhérant à un club. Aider au parcours sportif du jeune, c’est le crédo des Jeux des Jeunes 2021. L’UNSS, fédération sportive scolaire, est très fière de s’engager aux côtés du CNOSF et de l’USGEL dans l’organisation de cet événement."

 

 

Stéphane Danjou, Président Union Générale Sportive de l’Enseignement Libre :
"Sport-Santé, deux termes essentiels pour une fédération sportive scolaire. L’objectif de l’Ugsel est de mettre en avant la pratique d’une activité sportive, enjeu fondamental pour la santé physique et mentale de tous, et particulièrement celle des jeunes qui nous sont confiés. Alors, relevons le challenge sport-santé pour tous, autour d’une mobilisation festive en partenariat avec le CNOSF et l’UNSS. Bons Jeux des Jeunes à tous !"

 

 

Roland Poirot, professeur d’EPS Collège La Passepierre de Château-Salins (57) :
"Nous avons été séduits par le projet et les différentes activités/tests/questionnaires du programme. Les élèves ont apprécié et se sont pleinement impliqués-défiés, suscitant un bel engouement et un attrait pour le côté novateur des épreuves et l’utilisation en cours (exceptionnelle) des téléphones. L’essentiel à nos yeux, reste l’intérêt pédagogique que nous y avons trouvé et l’implication positive des élèves qui ont joué le jeu et pris du plaisir. Merci d’avoir apporté un peu de nouveauté et de diversification à nos séances d’activités physiques avec nos élèves durant cette période !"

 

 

RETOUR EN IMAGES SUR LA FINALE DES JEUX DES JEUNES

Photos
Dossier de presse

 

 

BAROMÈTRE DE L’ÉTAT DE FORME DES ADOLESCENTS

La finale des Jeux des Jeunes a également été marquée par la restitution de l’analyse épidémiologique menée lors de la phase qualificative des Jeux des Jeunes, du 31 mars au 23 juin, via l’application Tous en forme. Cette étude, présentée par Philippe Decq, professeur neurochirurgien à l’AP-HP, a entre autres révélé que 13,87% des élèves de 5ème et 4ème sont en surpoids.

 

L’ensemble de l’étude est disponible ici

YEP'S : Une aide pour financer la pratique sportive des jeunes

15/09/2021

YEP'S : Une aide pour financer la pratique sportive des jeunes

Après des mois de crise sanitaire qui ont fortement impacté le monde sportif, la Région Centre-Val de Loire accompagne la relance des clubs en soutenant la pratique sportive des jeunes, à travers une aide de 20€. 

 

 

COMMENT ÇA MARCHE ?

 

Pour l'association sportive : création d'un compte partenaire (Tuto création d'un compte partenaire

 

Pour le jeune : une fois que vous avez activé votre cagnotte culture et que votre demande a été validée, votre cagnotte sport est activée et vous pouvez directement présenter votre QR code à une association sportive, affiliée à une fédération en Centre-Val de Loire. Privilégiez une inscription avec vos identifiants ENT, si vous en possédez : votre compte sera ainsi créé automatiquement, sans délai de validation. 

 

Réalisation de transaction entre le jeune et l'association. 

 

 

OÙ UTILISER SA CAGNOTTE SPORT ?

 

Voici la liste des fédérations dans lesquelles vous pouvez utiliser votre cagnotte sport : 

 

-    ASPTT (fédération des associations sportives des PTT (postes télégraphe et télécommunications))
-    Athlétisme
-    Aviron
-    Badminton
-    Ball Trap
-    Basketball
-    Billard
-    Boules
-    Bowling
-    Boxe
-    Canoë Kayak
-    Club Alpin
-    Course Orientation
-    Cyclisme
-    Cyclotourisme
-    Défense
-    Echecs
-    EPGV (éducation physique et gymnastique volontaire)
-    Equitation
-    Escrime
-    Football
-    Football américain
-    FSCF (fédération sportive et culturelle de France)
-    FFME (Montagne Escalade)
-    Golf
-    Gymnastique
-    Haltérophilie
-    Handball
-    Handisport
-    Hockey
-    Judo
-    Karaté
-    Motocyclisme
-    Natation
-    Planeur ULM
-    Randonnée
-    Rugby
-    Savate boxe française
-    Spéléologie
-    Sport adapté
-    Sport automobile
-    Sport universitaire
-    Sports de glace
-    Sports sous-marins
-    Squash
-    Taekwondo
-    Tennis
-    Tennis de table
-    Tir
-    Tir à l’arc
-    Triathlon
-    UFOLEP (union française des œuvres laïques et d’éducation physique)
-    Voile
-    Volley Ball

 

 

ALERTE FORMATION : sport sur prescription médicale

18/07/2021

ALERTE FORMATION : sport sur prescription médicale