CDOS de Loir-et-Cher 

Maison Départementale du Sport

1 Avenue de Châteaudun

41000 Blois

 02 54 42 95 60

 loiretcher@franceolympique.com

2023 CDOS 41  |  

L'évolution des femmes dans le monde du sport :

Une histoire de progrès et d'inclusion

Il aura fallu plus de dix-neuf siècles pour que les femmes puissent légitimement commencer à faire leur entrée dans le monde du sport.

La première participation officielle des femmes aux Jeux olympiques date de 1912. Elles représentaient 2 % des athlètes et ne pouvaient participer qu’à deux disciplines (natation et tennis).

 

 

 

 

Il faudra attendre 2007 pour que la « Charte olympique » rende obligatoire la présence des femmes dans tout sport.

C'est la première fois aux Jeux Olympiques d’été de Tokyo en 2021 que 49 % des athlètes sont des femmes. C'est aussi la première fois que chaque équipe nationale doit avoir en son sein au moins un athlète de chaque sexe. 

 

 

 

 

Belle Moore, Jennie Fletcher, Annie Speirs et Irene Steer aux Jeux olympiques de 1912

 

 

 

 

Des pas de géants ont été accomplis, mais ce n'est pas encore suffisant

L'intégration de la femme dans le milieu sportif demeure encore trop modeste. Malgré les avancées significatives, il subsiste des défis persistants à surmonter pour garantir une véritable égalité des chances. Les femmes continuent de se heurter à des obstacles tels que la rémunération, le manque de visibilité médiatique et les stéréotypes tenaces de genre. Pourtant, les femmes athlètes ne cessent de repousser les limites, de briser les barrières et d'inspirer des générations entières. Leur détermination et leurs performances exceptionnelles sont une preuve éclatante de leur valeur et de leur capacité à exceller dans tous les domaines sportifs. Il est essentiel que les instances dirigeantes, les médias, les sponsors et la société dans son ensemble continuent de travailler ensemble pour créer un environnement inclusif qui permettra aux femmes d'évoluer et de s'épanouir transformées dans le monde du sport. En unissant nos forces, nous pouvons faire en sorte que l'héritage des pionnières qui ont ouvert la voie aux femmes dans le sport continue de s'épanouir, offrant ainsi des opportunités égales à toutes les générations futures.

 

 

 

 

Quelques constats !

 

•  Les femmes ont moins de temps à accorder au sport que les hommes
• 
Presque 40 % des femmes font du sport moins d’une fois ou au moins une fois par semaine
•  54 % pratiquent quand elles ont le temps
•  42 % jugent les créneaux horaires inadaptés à la pratique sportive, et constatent que les créneaux d'entraînement sont moins favorables que pour les garçons, les conditions de déplacement ou d'accès aux salles de sport ne sont pas les mêmes, etc...

•  Les femmes sont 2 fois moins nombreuses que les hommes à détenir une licence sportive, et 3 fois moins nombreuses à participer à des compétitions

 

 

Une citation émouvante

« Il y a du sexisme à tous les niveaux dans le sport, que l'on soit joueuse, dirigeante, entraîneuse, arbitre... 
Les choses évoluent comme le projet de loi sur la parité dans les instances dirigeantes des instances nationales mais on est encore très loin d'une situation égalitaire. 
Il n'y a que la loi, la contrainte, qui permettent de faire évoluer les choses. On le voit dans le monde de l'entreprise, par exemple, mais le sport est plus en retard. »

 

 

 

 

Béatrice Barbusse, sociologue du sport, enseignante, ancienne handballeuse de haut niveau et autrice de « Du sexisme dans le sport »

 

 

 

 

Des projets futurs 

Le projet « Femmes et Sport » du CDOS 41 : 

 

 

Le CDOS 41 souhaite valoriser et accompagner les femmes dirigeantes, les futurs dirigeantes ou les salariées du mouvement sportif départemental via la création d’un réseau « Femmes et Sport 41 » qui devra : 

 

•  Valoriser l’engagement des femmes dans la gouvernance des comités et des clubs sportifs, 

•  Inciter les femmes à devenir bénévoles et dirigeantes de nos instances, 

•  Soutenir les femmes dirigeantes en plaçant des outils collaboratifs, de coaching et d’accompagnement,